IA ORANA IV

LES B2H EN BATEAU

Océan Atlantique © ALB 2017

NOTRE PROJET

Parents de quatre enfants âgés de 3 à 11 ans, nous vivons en voilier une grande aventure familiale, sportive et spirituelle: vivre en autonomie et en harmonie sur cette grande bleue, qui relie les continents et les cultures, et invite à l’humilité.

Nous voulons aller voir ce qu’il y a derrière l’horizon,

éveiller l’intérêt pour ce et ceux qui nous entourent,

sortir du confort quotidien pour revenir mieux outillés.

Nous avons largué les amarres à Marseille au dernier trimestre 2016 et nous nous laissons porter par le vent et les rencontres.

A bord, nous nous contenterons de peu. Le vent nous fera avancer et nous fournira, avec le soleil, l’énergie nécessaire à l’électronique du bord, la mer nous procurera l’eau pour l’hygiène, la vaisselle et pour boire, les garçons pêcheront les repas, les marchés locaux nous fourniront les fruits et légumes.

A bord, nous ne cesserons pas d’apprendre. Toute occasion sera bonne pour faire des maths, des sciences nat, de la géo ou de l’histoire. Papa est très fort pour ça. Il s’agira aussi de tous se creuser la tête pour trouver une solution logique et réalisable aux petits problèmes inévitables en bateau. On compte bien sur l’ingéniosité et la souplesse des enfants !

© ALB - Sur le mur du Yacht Club de Dakar

A bord, nous ne perdrons pas de vue notre activité professionnelle. Toute occasion sera prise pour faire un lien entre nos métiers, notre mode de vie, nos enfants et les gens que nous croiseront. Nous nous efforcerons en particulier de déployer notre énergie au service des populations vulnérables. Et si une mission se présente pour l’un ou l’autre, escale près d’un aéroport, hop! dans l’avion, pendant que les autres visitent les environs, et on remet les voiles dès son retour.

A bord, nous irons à la rencontre des populations. Si vous pensez qu’on va être bien seuls sur notre embarcation, détrompez-vous ! Chaque escale sera l’occasion de mettre pied à terre et d’aller en quête de nouvelles rencontres, de nouvelles cultures, de nouveaux goûts… Les avitaillements se feront tant que possible sur les marchés locaux, nous nous attacherons à ce que le trajet entre la production et notre panier soit le plus court possible. Et tant pis pour le petit coup de rosé de Provence à l’apéro !

A bord, nous serons sous le regard de Dieu. Il n’y a pas plus bel endroit pour regarder les étoiles, pour rencontrer l’obscurité parfaite, le silence, l’éternité. Pour prier. Ce contact avec la nature, avec la Création à l’état pur, nous le souhaitons pour nous ressourcer, pour revenir plus forts. Nous partons explorer notre liberté, mais aussi prendre la mesure de de notre petitesse devant cette immensité. Et puis nous vivrons un moment privilégié en famille, avec l’espérance de laisser un socle inébranlable pour l’avenir de nos enfants.

Comme disait l’autre, 

quand t’es en mer, t'as le temps

et tu cours après l’espace;

quand t'es à terre,

tu cours après le temps

et tu n’as pas d’espace.

 
 
 

LE BATEAU

Ia Ora Na: (n.f)

'Bonjour' en Tahitien

Littéralement: "que tu vives pour toujours".

Nouveau membre de la famille Behaghel

Ia Orana - prononcé 'iorana' - IVème du nom (nous ne connaissons pas les autres) est sortie des chantiers Jeanneau en 1984 sous le nom de Moonlight. A peine mise à l'eau, Moonlight a été volée et retrouvée quelques mois plus tard au... Vénézuela!

                                                                      Nous sommes sa 3ème famille.

 

Les Sun Kiss ont la réputation d’être des bateaux très marins, capables d’affronter toutes les mers. Le nôtre est un 45 avec jupe rajoutée. Il est en plus équipé d’un bossoir, d’un moteur neuf, d’un gréement et d’un mât tous récents.

En ligne avec notre volonté d’utiliser les ressources naturelles au maximum, Ia Orana est aussi équipée d’une éolienne ainsi que d’un déssalinisateur. Nous allons également rajouter quelques panneaux solaires.

 

Nous avons un bateau en extrêmement bonne condition. Néanmoins, les prochains mois vont être consacrés à la préparation de Ia Orana à la navigation hauturière avec des enfants. Second étai largable, prise de ris automatique, installation de filets.... je vous passe la liste détaillée!

 

Oyé Oyé, amis marseillais !

Ia Orana arrive à Marseille fin mai et sera en chantier en bas de chez nous.

                                        Apéros, barbecues pour tous ceux qui viendront mettre la main à la pâte.

Tous les talents sont bienvenus, bricolo ou cuistot, guitariste ou ébéniste, casse-cou ou nounou!

                                      Venez démonter des cadènes de haubans, graisser des winchs, monter au mât, mettre de l'antifouling, poser des étagères, coudre des toiles anti-roulis...

 

SUIVEZ NOUS

Nous avons largué les amarres le 21 septembre 2016 de Marseille.

Après une année aux Antilles (avril 2017 - mai 2018) nous sommes aux Açores!

Notre nouveau blog se trouve ICI

Voici nos dernières positions GPS!  (lien vers la page du SPOT)

A noter: Si vous voyez un écran noir ou un message d'erreur, nous n'avons pas coulé, nous sommes juste à l'arrêt depuis plus d'une semaine

Et voici notre route actualisée de temps à autre (lien vers le détail des escales)

Nos amis et muses

  • Ils ont parcouru 12.600km à vélo avec leurs 3 enfants et viennent de repartir: Les Cham à vélo

  • Il a fait le Tour du Monde en solitaire en moins de 100j: Eric Bellion sur le Vendée de Globe

  • Ils partent et repartent chaque année en famille, en train et en poussette: les Brunet

  • Rencontrés à Marseille, retrouvés par hasard sur notre route en Espagne, le festival itinérant à la voile: Festina Lente

  • Une famille en bateau avec un projet déjanté, une inspiration constante pour nous tout au long de notre voyage: Ciné Searcus